Les banques répondent à la pénurie de personnel qualifié en investissant dans la formation de jeunes collaborateurs

Qualification Activités financières et assurance CH
Un apprenti
Le rôle important des banques se reflète dans la formation professionnelle: quelque 3600 apprentis de commerce sont formés par les banques.

Les banques répondent à la pénurie de personnel qualifié qui sévit dans le secteur, notamment, en investissant fortement dans la formation de jeunes collaborateurs. Les banques suisses contribuent d’ores et déjà de façon significative à cet objectif. Employeurs Banques, l'Association patronale des banques en Suisse, sensibilise ses membres pour de tels efforts, en autre avec la publication du premier Moniteur Employeurs Banques 2015, publié en septembre dernier.

Selon l’étude de 2014 de Seco «Fachkräftemangel in der Schweiz» (la pénurie de personnel qualifié en Suisse), les métiers de la Banque sont autant touchés par la pénurie de main-d’œuvre qualifiée que les autres professions, voire même davantage. Selon le Moniteur Employeurs Banques 2015, plus de trois quarts des banques en Suisse sont affectées par le manque de personnel qualifié. Près de 65% des entreprises du secteur des banques et des assurances ont de sérieuses difficultés à recruter du personnel qualifié et se voient contraintes de recruter des collaborateurs à l’étranger.

Les banques attachent une grande importance à la formation professionnelle

Malgré la grande importance des collaborateurs étrangers, les banques s’efforcent de ne pas les recruter au détriment de la main-d’œuvre suisse. Cela se reflète d’une part dans le taux de chômage constamment faible et le nombre élevé de postes vacants. Par ailleurs, la part d’étrangers dans les banques a reculé globalement de 3 points de pourcentage depuis 2011, contrairement à l’évolution générale en Suisse.

A la suite de l’adoption de l’initiative contre l’immigration massive, on a vu s’affirmer la volonté de mieux tirer parti du vivier de main d’œuvre qualifiée nationale. Une stratégie importante pour acquérir des collaborateurs réside dans l’investissement de la relève. Les banques attachent une grande importance à la formation professionnelle et la formation continue de leurs collaborateurs: près des deux tiers des entreprises (63%) disposent d’un système de plan de carrière.

Rôle important pour l'entrée dans la vie professionnelle

Le rôle important des banques se reflète dans la formation professionnelle: quelque 3600 apprentis de commerce sont formés par les banques. Par rapport à l’emploi total dans le secteur, leur part est restée relativement stable ces cinq dernières années (environ 3%). Près des deux tiers des banques permettent aux porteurs de maturité et diplômés de l’enseignement supérieur d’accéder au monde du travail.

En ce qui concerne les places d’apprentissage au future, les attentes sont stables. De manière générale, on peut s’attendre à une légère hausse. Certaines banques devraient créer des postes supplémentaires, tandis que la plupart prévoient de former autant d’apprentis que jusqu’à présent. Les banques qui ont l’intention de réduire leur engagement dans la formation d’apprentis sont très rares. 50% d’entre elles prévoient à l’avenir de proposer au moins autant de postes aux jeunes diplômés des hautes écoles qu’à présent.

Liens

Faits et chiffres

Documents

Moniteur Employeurs Banques 2015 (PDF, 3MB)

Porteur du projet

Employeurs Banques

Association patronale des banques en Suisse

Employeurs Banques
Dufourstrasse 49
Case postale 4182
4002 Bâle

Informations complémentaires

Communication & Public Affairs
Pia Guggenbühl
+41 61 295 92 95
pia.guggenbuehl@arbeitgeber-banken.ch