Gestion des générations au sein de l’administration fédérale - La réponse à l’évolution démographique

Qualification 50+ Administration publique CH
Le Palais fédéral à Berne
Une mesure de la Confédération

Un projet de «gestion des générations au sein de l’administration fédérale» a été élaboré dans le cadre de la stratégie en matière de personnel 2011-2015. Le projet définit les mesures possibles pour faire face efficacement aux défis de l’évolution démographique, à la pénurie de personnel qualifié et, de manière générale, à la mutation des valeurs dans l’ensemble de la société.

Les objectifs du projet sont essentiellement de maintenir et promouvoir l’employabilité et le rendement du personnel, même après de longues années d’activité. Par ailleurs, le personnel qualifié doit être recruté et lié à l'administration fédérale à long terme. Une culture qui encourage et soutient l’apprentissage tout au long de la vie doit également être instaurée. Le vieillissement croissant de notre société est un fait. L’évolution démographique implique une future réduction des jeunes travailleurs et une augmentation du personnel plus âgé. L’échelle des âges est modifiée. A l’avenir, au moins quatre, voire cinq générations devront travailler ensemble, avec des conceptions, des attentes envers la hiérarchie, ainsi qu’une façon de travailler en équipe différentes.

La gestion des générations vise l’interaction évolutive entre les différentes générations et exploite le potentiel et la diversité de chacun. Elle doit encourager les collaborateurs plus âgés à rester aussi longtemps que possible dans la vie active et veiller à ce que de la main d’œuvre jeune soit recrutée et liée à l'administration fédérale à long terme.

Tout ceci est faisable grâce à une politique du personnel orientée sur les phases de la vie, et qui englobe toutes les étapes de la carrière professionnelle, de l'entrée à la sortie. Elle est indépendante de l'âge et tient compte du fait que les principaux besoins, objectifs, compétences et valeurs des employés varient en fonction des phases et situations de vie dans lesquelles ils se trouvent.

En partant des résultats des travaux de mise en œuvre du concept, les mesures suivantes ont été déclarées prioritaires:

  • L'administration fédérale disposera à l'avenir d'une analyse complète de la structure du personnel, ce qui permettra d'établir au plus vite dans quelle mesure l'administration fédérale est affectée par les conséquences de l'évolution démographique, et dans quels domaines. Cette analyse agira en outre en tant que système d'alerte précoce et contribuera à identifier les opportunités et les risques liés à la composition de la structure démographique.
  • En guise de mesure supplémentaire, un suivi des départs va être instauré, qui consistera à recenser de manière systématique et anonyme les raisons liées à l'évolution démographique qui poussent les collaborateurs à quitter leur travail.

Grâce à la primauté des cotisations, la prévoyance professionnelle permet un départ à la retraite flexible à partir de 60 ans. Une fois l'âge de la retraite atteint (64 ans pour les femmes et 65 pour les hommes), il est également possible de continuer à travailler jusqu'à l'âge de 70 ans au plus tard (69 chez les femmes), avec l'accord de l'employeur. Les bases formelles pour la poursuite de l'activité professionnelle au-delà de l'âge conventionnel de la retraite sont déjà en place. L'administration fédérale dispose en outre du cadre juridique adéquat en matière de personnel pour le travail à temps partiel à tous les âges. Pour mettre ces modèles de travail en pratique, l'attitude générale à l'égard des employés plus âgés et le maintien de la capacité de travail constituent des domaines d'action importants, tout comme le rôle de la direction.

La politique du personnel orientée sur les phases de la vie est de la responsabilité de la direction. Différentes études montrent qu’une bonne direction est la clé essentielle pour encourager la capacité de travail de tous les employés, et en particulier des plus âgés. C’est pourquoi l’administration fédérale a également introduit le thème de la gestion des générations dans ses formations obligatoires de direction via un module d’E-Learning.

Porteur du projet

Office fédéral du personnel (OFPER)

L’OFPER est le centre de compétences en matière de politique du personnel de la Confédération.

Office fédéral du personnel (OFPER)
Eigerstrasse 71
3003 Berne

Informations complémentaires

Office fédéral du personnel (OFPER)
Anand Jagtap, Chef Etat-major et communication
058 462 62 56
anand.jagtap@epa.admin.ch